Google propose un tour virtuel de la région de l’Everest

Voyage au Népal Sur MesureGrimper l’Everest sans aucun entraînement est maintenant possible. Google Street View a mis en ligne, jeudi 12 mars, une visite virtuelle de la région de l’Everest, au Népal, offrant un aperçu de la vie dans l’un des lieux les plus durs et inaccessibles sur terre.
Elle propose des vues du cœur du parc national de Sagarmatha, où des rivières bleues glacées serpentent sous les sommets enneigés, où des moines jouent de la musique, et où des éleveurs de yaks cheminent sur des sentiers abrupts parsemés de pierres.
Equipées de deux appareils photographiques avec trépied et d’un dispositif de quinze objectifs sur mesure conçus pour la marche, les équipes se sont déplacées à pied pour prendre plus de quarante-cinq mille vues panoramiques de villages reculés de l’est de l’Himalaya, habités par la communauté sherpa. Google s’est allié pour ce projet à la start-up népalaise Story Cycle et à l’alpiniste népalais Apa Sherpa, qui a gravi à vingt et une reprises le mont Everest, plus haut sommet du monde, avant de prendre sa retraite et de fonder une association d’aide à l’éducation.

« Comprendre que les gens ici ont besoin d’aide »
« Tout le monde connaît le mont Everest, mais très peu de gens sont conscients de la dureté de la vie dans ces villages », dit Apa Sherpa, obligé de renoncer à l’école à 12 ans et de travailler comme porteur après la mort de son père. « Grâce à Google Street View, chacun peut voir ces villages et comprendre que les gens ici ont besoin d’aide. Nous espérons pouvoir lever des fonds pour construire de nouvelles écoles et des hôpitaux pour eux », a-t-il ajouté. Voyage sur mesure au Népal
La communauté sherpa, qui fournit de longue date porteurs et guides pour les expéditions en haute montagne, espère que ce projet améliorera le sort des jeunes générations en leur permettant de pratiquer un autre métier que ceux de l’alpinisme, à hauts risques.

Le Monde.fr avec AFP | 12.03.2015 à 18h50